Aucun résultat trouvé pour votre recherche

Arrêts d'unités et de maintenance

Si chaque site industriel est différent, chaque process unique,

la maîtrise et l’optimisation de leur maintenance est un enjeu majeur pour les exploitants,

d’autant plus lors de ces phases cruciales, critiques, que sont les arrêts.

Pour garantir le bon déroulement de la production d’un site industriel, tel qu’une raffinerie, ou un site chimique, la réglementation impose aux acteurs de contrôler leurs équipements par des inspections périodiques tous les 3 à 6 ans afin de s’assurer d’un état de fonctionnement sans risque pour les personnes et l’environnement.

Les enjeux pour les sites industriels sont majeurs. Ils portent sur la fiabilité des installations à travers :

  • Le renforcement de la sécurité
  • L’optimisation des équipements
  • L’amélioration des capacités énergétique, en augmentant leurs performances, et en optimisant leur taux d’utilisation.

expertise historique Une expertise historique préparation La préparation Une étape cruciale travaux Les travaux Maîtrise & Coordination digital Le digital Au service de la performance sécurité Sécurité & Qualité Au cœur de nos projets

Une expertise historique

En 1980, le Groupe Ortec propose pour la première fois une offre globale de gestion d’un arrêt de production, sur la raffinerie Total de La Mède. Rapidement, Ortec est reconnu pour sa capacité à piloter et réaliser ces opérations de maintenance d’envergure. Il est, depuis, au service des grands acteurs de la pétrochimie et de la chimie : Total, BP, Shell, Naphtachimie, Exxon Mobil, Solvay, Lyondellbasell, etc.

Le Groupe Ortec garantie à ses clients la rigueur et l’expertise de ses collaborateurs ainsi que sur une organisation éprouvée, pour des arrêts de maintenance (arrêts programmés, arrêts sur incidents) onshore ou offshore, maîtrisés avec la garantie de la qualité des travaux et d’un redémarrage des installations dans les meilleurs délais.

À l’écoute des exigences des industriels

Dans une recherche permanente de réduction du temps d’arrêt, notamment au travers de sa méthodologie de planification, d’organisation et de coordination des interventions, Ortec met en place des procédés spécialisés pour optimiser le fonctionnement des équipements tels que remplacement d’installations, nettoyage, etc..

La réussite d’un arrêt d’unité se mesure à la rigueur des phases, la précision des interventions et la synchronisation des équipes. Il s’agit de concilier la plus grande rapidité possible en maintenant un niveau de qualité irréprochable.

Les équipes Ortec pilotent des projets de grande ampleur, de la phase de planification jusqu’à la livraison, en passant par la réalisation des travaux de maintenance. Elles coordonnent les expertises tout corps d’état et gèrent en permanence les enjeux de productivité clients avec les exigences sécurité.

La préparation d'arrêt

Une étape cruciale
Pour réussir des interventions qui peuvent mobiliser jusqu’à 2500 personnes, la phase préparatoire est déterminante. Elle débute entre 6 et 12 mois avant le démarrage des travaux.

Un arrêt de qualité est un arrêt bien préparé.

Pour la préparation et la supervision des arrêts, la filiale du Groupe Ortec, SOM Industrie, propose des prestations complètes (assistance, méthodes, coordination et suivi) en équipes mixtes (Ortec + Equipe client ) avec une organisation in-situ et connectées.

De la définition des besoins en travaux, à la gestion des demandes d’intervention, en passant par les relevés sur site et les dossiers techniques, nos experts identifient les contraintes – environnementales ou organisationnelles – et coordonnent la préparation de l’arrêt avec les services internes de l’exploitant.

Cette gestion dédiée inclut :

Notre offre de services intègre également la rédaction du cahier des charges lors des appels d’offre, identifiant les besoins en ressources, moyens et compétences, selon un planning détaillé.

Chaque intervenant dispose des éléments permettant de réaliser la phase de préparation avec efficacité, sécurité et dans le respect des délais.

Le digital au service de la performance des arrêts

Afin de simplifier les interfaces, d’améliorer la qualité des données et d’apporter une meilleure visibilité au client sur le suivi des opérations, le Groupe Ortec innove en utilisant toutes les ressources du numérique et en proposant un accompagnement global à forte valeur ajoutée.

Le digital occupe une place prépondérante dans la démarche d’innovation du Groupe Ortec.

Avec un gain de temps, de précision et d’efficacité, il améliore la qualité des services. Lors des arrêts, l’ensemble des processus est numérisé. Cette approche favorise un suivi en temps réel du chantier grâce à une documentation partagée et une Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO).

Anticiper les attentes de ses clients, améliorer les solutions existantes, concevoir des procédés plus efficaces, apporter toujours plus de sécurité et de précision, etc. tels sont les défis qui nourrissent l’esprit d’innovation du Groupe Ortec.

Focus sur Digital Forms

Précision, efficacité, sécurité et qualité

Solution de relevés sur site, Digital Forms fonctionne sur tablettes ATEX pour les zones qui le nécessite.

Les données récoltés sont stockées sur des serveurs sécurisés, toujours accessibles, et sont transmissent directement à la cellule de pilotage Ortec ou au client.

Cette solution, développée par le Groupe Ortec, permet de minimiser les erreurs de relevé, de réduire les délais, d’assurer un meilleur niveau de qualité et de suivi des interventions.

Les travaux

Maîtrise & coordination

La partie « opérationnelle » d’un arrêt est la phase de travaux :

  • remplacements d’équipements
  • ouverture
  • nettoyage ou inspection de capacités
  • contrôles (ultrasons, ressuage ou radiographie pour les soudures)
  • prestation de métallurgie, chaudronnerie, tuyauterie, etc.
Pour coordonner toutes les opérations, une organisation extrêmement précise est indispensable. Ortec utilise des méthodes éprouvées, des équipes spécialisées et met à profit son expérience et sa capacité à gérer des projets complexes.

De la préparation jusqu’au nettoyage après travaux, en passant par la maintenance et la gestion des déchets, Ortec s’appuie sur des synergies afin d’offrir un service sur-mesure dans des délais les plus brefs.

Un organigramme spécifique à chaque arrêt définit les responsabilités respectives. Des réunions quotidiennes réactualisent le planning en fonction de l’avancement et des contraintes nouvelles. Les superviseurs de travaux effectuent les contrôles lors des points d’arrêts définis avec les prestataires. Une fois les équipements refermés, l’inspection peut prévoir une épreuve afin de qualifier l’appareil ou le système.

Une organisation dédiée

Les arrêts de maintenance sont pilotés par une structure spécifique, le Département « Arrêts et Entreprise Générale » qui s’appuie sur le réseau d’agences du Groupe Ortec, en conjuguant leurs expertises : tuyauterie, mécanique, levage, nettoyage industriel mécanisé, électricité, etc.

Les solutions de gestion de projet, la connaissance des installations et une communication continue entre tous les acteurs garantissent le respect des délais de livraison, des conditions de sécurité optimales et une qualité et fiabilité des travaux.

La sécurité & Qualité

Au coeur de nos projets
0

Accident

Fuite

Refus de nettoyage

Le Groupe Ortec fait de la sécurité des personnes et de la sûreté des installations une priorité. Toutes ses équipes sont imprégnées et porteuses de cette réelle culture dans la réalisation de leurs missions, au quotidien. Elles appliquent et partagent ainsi cette rigueur lors des interventions sur les installations de leurs clients.

Chacune des étapes d’un arrêt bénéficie du même niveau d’exigence pour garantir sécurité, sûreté, niveau de production, gestion des process et maîtrise des impacts environnementaux.

Le Groupe Ortec élabore avec ses clients des solutions sur-mesure répondant de manière spécifique à leurs attentes ainsi qu’aux impératifs et normes en vigueur.

Organisation générale HSE

Le responsable HSE d’arrêt est le garant de l’application des règles sur le chantier.

Il définit entre autres dans le PHSE chantier. Aidé de son équipe de préventeurs, il contrôle l’application des règles sur le terrain ; il anime le système de management sécurité mis en place :

  • accueil sécurité
  • organisation des causeries
  • analyse des remontées terrain
  • suivi des plannings d’audits
  • contrôle du respect des permis
  • analyses de risques.
reunion-equipe.jpg

En s’appuyant sur :

  • Les déclinaisons du plan de prévention et à la visite préalable des lieux
  • Les objectifs principaux et les points clés de l’arrêt en terme d’HSE
  • les modes opératoires / analyses de risques

Il sensibilise en permanence le personnel à la tenue des objectifs aidé également du staff de supervision impliqué dans le management sécurité au quotidien sur le terrain.

Le management général ainsi que la direction de département s’implique également en réalisant des visite régulièrement le chantier et en participant aux causeries, aux audits et aux analyses d’évènements (situations dangereuses, …).

Références

Une expertise historique