Extension Bingo

Augmentation des capacités de stockage d’hydrocarbures du site Sonabhy de Bingo

Le Burkina Faso n’est ni producteur d’hydrocarbures, ni raffineur et se situe à l’intérieur des terres, à 1 000 km de la côte. Afin de disposer d’un stock adapté aux besoins du pays et d’une autonomie stratégique de 3 mois, le gouvernement, par l’intermédiaire de la Sonabhy, a donc décidé de lancer un projet d’extension des capacités de stockage et de distribution du pays.

Le projet

Le projet « Extension Bingo » répond à une volonté de la Sonabhy (Société nationale burkinabè d’hydrocarbures) de doubler les capacités de stockage du dépôt et d’en moderniser les installations. Ces besoins nouveaux sont notamment motivés par une démographie croissante au Burkina Faso (15 millions d’habitants en 2010 contre 21 aujourd’hui) provoquant, de fait, une hausse de la consommation énergétique.

La société s’est, ainsi, donnée pour objectif de sécuriser l’approvisionnement du pays, voire d’en anticiper les besoins.

Le dépôt d’hydrocarbures liquides et gazeux s’étend sur 11 000 m² à Bingo, village situé dans la commune de Tanghin-Dassouri, à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou, dans la région Centre-Ouest du Burkina Faso. Les hydrocarbures sont acheminés sur site par camion ou train avant leur redistribution ultérieure pour les besoins quotidiens du pays.

Ces installations avaient initialement une capacité de stockage de 40 000 m³ et passeront à une capacité de 100 000 m³.

bingo

Un acteur local spécialiste des projets EPC

Reconnu au niveau mondial pour sa gestion de grands projets, le Groupe Ortec est devenu l’un des référents sur les projets Engineering Procurement Construction (EPC) de stockage.

En Afrique occidentale, l’implantation historique du Groupe et sa culture locale font de lui un acteur incontournable. Par le passé, Ortec, via sa filiale EERI BF, a notamment pris en charge la construction d’une sphère de stockage de GPL de 8 000 m³, la plus grande d’Afrique de l’Ouest. Sur les dix dernières années, le Groupe a également réalisé plusieurs chantiers d’envergure pour la Sonabhy.

Sur ce type de chantiers, Ortec fédère des compétences uniques et complémentaires, depuis la phase études jusqu’au commissioning en passant par le montage. Le Groupe offre des solutions clé en main répondant aux exigences de qualité et de sécurité.

Expertises et solutions techniques innovantes

Au service de la réussite du projet
Au cœur du projet « Extension Bingo », la construction et la mise en service de deux nouveaux réservoirs aux dimensions imposantes.

Spécialiste des métiers de la métallurgie (chaudronnerie, soudage, tuyauterie, montage, etc.), EERI BF a su progressivement se diversifier, compléter son offre de services et faire monter en compétence ses collaborateurs pour proposer aujourd’hui un accompagnement complet sur ces grands projets.

Outre les deux réservoirs, le projet comporte également, la construction de postes de dépotage des camions (études, fournitures, montage) et l’installation de système de pompage (études, fourniture, montage) avec déplacement des anciennes pompes d’expédition.

Jusqu’à 300 personnes ont été mobilisées simultanément sur ce chantier qui s’est déployé sur 20 mois. La rigueur des phases, la précision des interventions et la synchronisation des équipes sur le terrain ont été un défi majeur.

Chiffres clés

x2

30 000 m³ de volume
46 m de diamètre
20 m de haut
600 t d’acier

Etudes

Parce que la réussite d’un projet se construit dès la phase d’études, le Groupe Ortec s’appuie sur l’expertise d’ingénieurs et de techniciens alliant connaissance des secteurs industriels, culture terrain, souci de la réalisation et solutions techniques innovantes.

Sur le projet « Extension Bingo », les équipes EERI BF ont pu s’appuyer sur les équipes spécialisées du siège du Groupe Ortec ainsi que sur un bureau d’études local partenaire.

Lors de cette phase, et afin d’optimiser les relevés comme la modélisation et le suivi, plusieurs solutions digitales ont été déployées :

Scanner 3D

Un scanner 3D a permis une modélisation infrastructures existante par des relevés précis, en vue de la fabrication de pièces sur mesure.

O.P.M (Ortec Piping Management)

O.P.M. est un logiciel développé en interne par les équipes d’Ortec. Conçu pour optimiser la gestion de la production sur des projets industriels complexes, ce logiciel assure une traçabilité complète de l’ingénierie, de l’approvisionnement, de la fabrication et de l’installation.

Sa base de données offre un regard complet sur le projet, enregistrant l’ensemble de la documentation nécessaire à sa réalisation et gérant la distribution du matériel.

Ortec Piping Management

Traçabilité

  • Suivi des commandes, des livraisons matériels et des gestions de certificat matière (CCPU)
  • Intégration des procès-verbaux (visuels, CND, hydro-tests…)
  • Attribution du matériel à l’isométrique

Productivité

  • OPM est capable de gérer jusqu’à 10 phases de préfabrication (coupage, soudage, CND…) et 10 phases de montage (bardage, montage, CND, peinture…). Les phases s’adaptent au projet
  • Gestion de l’avancement par phases définies avec dates

Qualité

  • Gestion documentaire : suivi des indices de révision des documents
  • Suivi journaliser de la production soudage avec vérification des Descriptifs de Mode Opératoire de Soudage (DMOS) et Qualification des soudeurs
  • Les programmes de CND sont établis en automatique en fonction du projet
  • Le dossier final de fabrication est issu d’OPM

Génie civil, VRD et charpente

En amont de la phase de construction et de montage des réservoirs, ERRI BF a réalisé des prestations de génie civil, de VRD (Voirie et Réseau Divers) et de charpente de grande envergure afin de préparer et de structurer le site : fondations (caniveaux, puits, murs, cuvettes de rétention, dalles pour réservoir, etc.

Chiffres clés

  • 7 000 m² de terrassement béton
  • 17 700 m² de remblais
  • 12 000 m² de voirie
  • 1 000 m de tranchées
  • 960 m de clôtures
  • 150 t de charpente

Montage des bacs

Les deux bacs de stockage construits présentent chacun une capacité de 30 000 m³, pour 46 mètres de diamètre, 20 de haut et 600 tonnes d’acier.

Une de ces capacités est destinée au stockage de gasoil, l’autre d’essence sans plomb. Un des enjeux du chantier portait sur la capacité opérationnelle des équipes face à des ouvrages d’une telle dimension, plus importante que de coutume. « Extension Bingo » a requis, du coup, des moyens techniques spécifiques. Deux innovations ont été ainsi déployées par le service Stockage :

Soudage robotisé

Deux procédés de soudage mécanisé ont été développés, utilisant un charriot sur rail mono-guidé fixé sur les bacs :

  • Soudage en 114 (fil fourré sans gaz) en position verticale montante
  • Soudage en 121 (arc submergé sous flux) en position corniche à l’horizontale

L’automatisation des opérations de soudage a amélioré à la fois la sécurité des opérateurs, la qualité et la productivité des prestations. En effet, les soudeurs ne sont plus mobilisés sur des prestations manuelles et en hauteur. Ils commandent les chariots et sont moins exposés aux projections de lumière. La mécanisation garantit, en outre, une régularité constante des soudures et, de fait, un important gain de temps par rapport au soudage manuel.

Avant leur mise en œuvre, ces méthodes ont fait l’objet de tests et de contrôles minutieux afin de paramétrer les modes opératoires.

Vérinage

Le montage des bacs est réalisé au moyen de vérins, en débutant par l’assemblage du toit puis des divers étages successifs. Cette technique, désormais reconduite sur d’autres chantiers, a l’avantage de privilégier le travail au sol des collaborateurs et leur éviter, ainsi, les risques associés aux opérations en hauteur.

Tuyauterie

En tant que spécialiste des travaux neufs en métallurgie, EERI BF a fourni, fabriqué et installé l’ensemble des réseaux hydrocarbures et incendie. Elle a procédé au soudage de 25 000 pouces (dont 10 000 sur site) de tuyauteries acier (de 0,5 à 16 pouces).

Au total, 6 tonnes de supports ont été installées (13 pompes carburant de 120 m³/h, 17 skids de comptage, 6 bras de chargement avec flexibles, vannes et soupapes et accessoires).

Électricité, instrumentation et automatisme

La volonté d’EERI BF d’élargir la gamme de ses prestations, au-delà de ses métiers historiques, lui a permis de se positionner pour les études, les fournitures et l’installation des équipements électriques afin d’alimenter et piloter les équipements de pompage, d’emplissage, les postes de chargements et les bâtiments :

  • Tableaux électriques / coffrets électriques
  • Eclairage / alarmes / vidéos / automates / pc / logiciel
  • Câbles / chemins de câbles
  • Paratonnerre / transformateurs / instrumentation
  • Pont à bascule

Revêtement et peinture

EERI BF a également réalisé les opérations de revêtement (échafaudages, sablage) et peinture.

L’intégralité de ce projet témoigne de la capacité d’innovation pragmatique du Groupe Ortec et de ses filiales. Les nouveaux process déployés font partie d’une démarche permanente de recherche de méthodes innovantes prenant en considération les objectifs du client en matière de réduction des délais, d’amélioration de la productivité, d’optimisation des coûts et, surtout, des conditions de sécurité.

Une importante capacité de production dans des installations de proximité

Dans la construction onshore comme offshore, la proximité des sites de fabrication est un atout. Afin de proposer à ses clients et partenaires la capacité de production nécessaire aux grands projets énergétiques, ainsi que les infrastructures et matériels adaptés, le Groupe Ortec fait le choix d’implanter des ateliers de fabrication à proximité des sites de production.

Ainsi, une partie des ouvrages (principalement charpentes et serrurerie) ont été préfabriqués dans les ateliers d’EERI BF (à Bobo Dioulasso et Ouagadougou) équipés du matériel adéquat (cintreuse / plieuse / scies à ruban, tour, etc.).

Lors du montage, l’ensemble du parc des engins et des machines (générateurs, compresseurs, etc…) était fourni par EERI BF ; le terrassement ayant été sous-traité.
Des investissements en matériel de soudage ont notamment été réalisés pour l’occasion.

Engagement local et développement des compétences

Depuis près de 50 ans, le Groupe Ortec (par l’intermédiaire de sa filiale Friedlander) est présent sur le continent africain. Le groupe a constamment tenu à comprendre les cultures, s’intégrer dans les pays dans lesquels il s’implantait et à s’appuyer sur des entreprises et des personnels présents sur place, pour être en phase avec les réalités économiques et sociales de terrain. Cette démarche se vérifie en actes, partout dans le monde, à travers les collaborations avec des partenaires locaux et la montée en compétence des collaborateurs

Afin de structurer ces démarches, de dupliquer les fonctionnements vertueux et de prendre en considération les attentes et exigences des pays respectifs en termes d’emploi prioritaire de salariés ayant un contrat de droit local ou de structures locales conservant des parts majoritaires dans l’entreprise, le Groupe Ortec a mis en place une politique dite de « Local Content »

Développement des compétences

L’objectif du Groupe Ortec est de faire monter en compétences ses collaborateurs grâce à des outils spécifiques de recrutement, de gestion de carrière et de formation. La proximité avec les agences est un atout majeur. Le Groupe Ortec impulse une politique de Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC) afin de structurer au mieux les agences, réaliser un descriptif de postes, constater les compétences standards et procéder à des évaluations en vue de l’identification des potentiels d’évolution et des évaluations techniques en lien avec O’Métier (programme interne de développement des compétences).

L’ensemble de ces éléments favorise une relation de confiance avec les partenaires locaux. Sur « Extension Bingo », 99% des équipes étaient composées de salariés locaux. Un haut niveau de recrutement local motivé notamment par la présence sur place des compétences requises. Les équipes ont bénéficié de formations pour s’adapter aux nécessités du chantier notamment sur ses aspects inédits (soudage, montage).

Au final, l’expertise en interne des équipes se révèle être une grande richesse et une plus-value.

La Sécurité au cœur de tous nos projets

La Sécurité est l’une des valeurs fondamentales du Groupe Ortec.

L’ambition affichée est celle d’une amélioration continue. Au nom de la sécurité des hommes et de la sûreté quotidienne des sites.La reconduction de la certification OHSAS 18001, et son évolution vers la norme ISO, sont des illustrations concrètes que le Groupe est mobilisé vers un objectif : 0 accident.

Sur le projet « Extension Bingo », EERI BF fournit à leurs collaborateurs les moyens de travailler en sécurité, via :

  • une culture métier qui intègre la sécurité
  • l’appui d’experts techniques
  • le partage des retours d’expériences
  • la formation et le monitorat
  • la fourniture des équipements adaptés

L’innovation métier vient également se placer au service des enjeux sécurité. Comme évoqué ci-dessus, les méthodes de soudage mécanisé et de montage par vérins ont éloigné les collaborateurs des situations à risques majeurs (travail en hauteur, exposition à la fumée et à la lumière de l’arc, etc.).

Découvrez les dossiers Grand Angle

Découvrez les derniers projets et engagements majeurs du Groupe Ortec.