Maîtrise et Rigueur

Diesels d’Ultime Secours : la maîtrise dans l’endurance

La maîtrise, pour Ortec, c’est réitérer l’excellence, savoir la fournir de façon homogène et continue sur tous les projets, dans toutes les conditions. Le meilleur exemple ? Un chantier exceptionnel, sur plusieurs années : celui d’équiper l’ensemble des centrales nucléaires françaises d’un Diesel d’Ultime Secours (DUS). Épopée humaine et technique, et vraie démonstration par Ortec de la maîtrise de projets ultra-complexes.

scroll-small
scroll-desktop
Conditions de sécurité
sur un chantier
Il y a l’instauration des conditions de sécurité sur le chantier. Il y a la maîtrise des procédés mais aussi celle des éventualités, l’anticipation des risques. Il y a la prise en compte des réglementations, la délicatesse des interventions, la préparation et la répétition des opérations selon les spécificités du terrain. Il y a la recherche permanente d’amélioration continue… Ortec réalise l’alliance de tous ces impératifs pour atteindre la maîtrise de ses opérations sur les chantiers ou sur les sites de ses clients.
GPE Ortec : opérations de levage pour le DUS
Témoignage
Yannick Fons, directeur du département Grands Projets Énergie d’Ortec, raconte comment cette maîtrise s’atteint sur un projet aussi complexe et exigeant que celui des Diesels d’Ultime Secours (DUS) mené pour EDF :
Avril
2014
Ortec, en groupement avec Clemessy et ABC, est retenu pour installer sur chaque centrale nucléaire d’EDF un Diesel d’Ultime Secours (DUS). C’est l’une des mesures d’amélioration de la sûreté des installations, suite à l’accident de Fukushima en 2011. Une opération délicate, à réitérer à l’échelle industrielle, 36 fois. Synergie et coordination dès la phase de préparation sont la clé de la réussite des travaux. Dès le départ, les 70 ingénieurs et projeteurs œuvrant sur la conception des installations travaillent en étroite collaboration, toutes entités d’Ortec confondues. Pour optimiser la mise en œuvre, chaque décision est pensée en fonction de la phase de réalisation des chantiers, plus tard.
GPE Ortec : opérations de levage pour le DUS
Mi-2016
Après deux ans de préparation, d’études et d’essais, le premier chantier démarre à la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux. Groupe électrogène, grands composants (aéroréfrigérant, groupe froid), systèmes auxiliaires, armoire électrique et ventilation : les équipes d’Ortec sont chargées d’installer la quasi-totalité des équipements à l’intérieur du bâtiment, mais aussi de poser les réseaux de tuyauterie. Ce premier chantier va mettre à l’épreuve la méthodologie de travail pour l’installation des 35 DUS suivants. Chaque phase est analysée, consignée, en identifiant les améliorations possibles.
le premier chantier démarre à la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux
GPE Ortec : opérations de levage pour le DUS
2017
Les chantiers se succèdent et s’enchaînent. L’organisation des travaux se rôde un peu plus, tire parti des retours d’expérience précédents. La connaissance et la pratique accumulée rendent chaque nouveau chantier plus efficace. Les agences Ortec mettent à disposition leurs meilleurs techniciens pour accompagner et former leurs collègues. Grâce à cette cohérence, cette entraide et cette coordination sans faille, les équipes pourront tenir la cadence sur la durée. Car le défi est immense : au paroxysme des opérations, 10 chantiers doivent être lancés en 10 semaines, soit un nouveau par semaine !

confiance

Confiance

reconnaissance

Reconnaissance